Liens vers les pages web anciennes du KKE

Les sites internationaux du KKE sont déplacés progressivement à un nouveau format de page. Vous pouvez trouver les versions anciennes des pages déjà mises à jour (avec tout leur contenu), en suivant ces liens.

PARTI COMMUNISTE DE GRÈCE

Libération immédiate de tous les réfugiés et immigrants de Lesbos! Le Centre d'Accueil et d'Identification de Moria doit être fermé, non à l’ouverture d’aucun autre CAI!

 

 

 

Le bureau de presse du CC du KKE a publié la déclaration suivante sur l'incendie qui a éclaté dans le centre d'accueil et d'identification (CAI) de Moria et la situation tragique et explosive sur l'île de Lesbos:

"Libération immédiate de tous les réfugiés et immigrants de Lesbos.  Le CAI de Moria doit être fermé, non à l’ouverture d’aucun autre CAI.


 

Le gouvernement a de lourdes responsabilités dans la situation tragique et dangereuse qui s'est produite à Lesbos pour les milliers de réfugiés et d'habitants, après l'incendie désastreux dans le CAI de Moria. Il doit trouver immédiatement une solution substantielle, garantissant la santé et les droits des habitants, des réfugiés et des immigrants.

 

Le gouvernement, qui savait depuis longtemps que la situation dans le CAI de Moria était explosive à cause du grand nombre de personnes piégées dans des conditions misérables, et des grands dangers que la transmission de la pandémie créerait pour le CAI en raison de la surpopulation, afait la sourde oreille  à la demande de fermer le CAI, de libérer tous les réfugiés et immigrants et de prendre des mesures de protection substantielles jusqu'à ce que leur réinstallation soit effectuée.

 

Il a encore de grandes responsabilités car, pour satisfaire les demandes de grandes entreprises dans le tourisme et les transports, il a violé les protocoles sanitaires et a permis à la pandémie de se propager d'abord chez les habitants de Lesbos et finalement au CAI de Moria.

 

Le gouvernement a de grandes responsabilités, parce qu’en poursuivant sa politique et en ayant un objectif permanent de créer un point chaud fermé (soit par l'expansion de Moria, soit dans une autre partie de l'île), il a permis l'émergence de situations de risques humanitaires – sanitaires, et a ouvert la voie à des événements qui favorisent la poursuite de la mise en œuvre des plans réactionnaires de l'UE, pour la transformation des îles de la mer Égée en camps de concentration permanents pour les immigrants en créant des CAI fermés.

 

Le KKE exige la libération immédiate de tous les réfugiés et immigrants de Lesbos. Moria doit être fermée et aucun autre CAI, fermé ou ouvert, ne doit être créé.

 

Le gouvernement doit aujourd'hui affréter des navires et organiser le transport des réfugiés et des immigrants vers le continent, conformément à tous les protocoles sanitaires, en garantissant des lieux avec des conditions humaines de sécurité et d'hygiène pour leur hébergement temporaire, jusqu'à ce qu'ils reçoivent les documents nécessaires pour se rendre aux pays de leur destination.

 

Il doit réaliser des tests diagnostiques sur tous les réfugiés et immigrants afin que les patients qui sont testés positifs puissent être mis en quarantaine dans la zone d'isolement des hôtels avant de quitter l'île.

 

Il faut donner la priorité et une attention particulière au transport organisé des familles avec enfants, ainsi que des centaines de mineurs non accompagnés. Tout type de retard n'est pas justifié.

 

Dans des conditions de pandémie, mais aussi de tension croissante dans la mer Égée en raison de l'agression du gouvernement turc, promue par l'OTAN, les États-Unis et l'UE, afin de procéder à la planification de la co-exploitation de la mer Égée, l'opération des camps de concentration fermés ou ouverts pour les réfugiés et les immigrants dans les îles de la mer Égée se révèle encore plus dangereuse.

 

Le gouvernement assume d'énormes nouvelles responsabilités, dans la mesure où il profitera de cette situation explosive pour procéder à la planification de la création de camps de confinement de réfugiés à Lesbos et dans d'autres îles. Les habitants de Lesbos ont la connaissance et le pouvoir d'empêcher cela".

 

10.09.2020