Liens vers les pages web anciennes du KKE

Les sites internationaux du KKE sont déplacés progressivement à un nouveau format de page. Vous pouvez trouver les versions anciennes des pages déjà mises à jour (avec tout leur contenu), en suivant ces liens.

Rassemblements d’étudiants

Retrait du nouveau projet de loi- Ouverture des universités et des écoles en toute sécurité

Les étudiants ont manifesté dans le centre d'Athènes le jeudi 21 janvier, pour leurs études, leur éducation et leur avenir, exigeant l’ouverture de leurs facultés fermées depuis environ un an, et en même temps condamnant les plans du gouvernement de créer une force de police dans les universités.

Avec un rassemblement dans le centre d'Athènes et une marche au Parlement, 25 associations étudiantes ont manifesté avec des étudiants et des enseignants, avec des syndicats et des fédérations de travailleurs qui ont uni leur voix aux étudiants, en soulignant que «Nous défendons notre éducation et notre avenir», « Nous luttons pour les études et l’éducation dont nous avons besoin », demandant que les 30 millions d’euros que le gouvernement donne pour créer un corps de police soient donnés pour ouvrir les facultés avec tous les mesures de protection.

En dehors du Parlement, les étudiants ont levé les manuels universitaires entre leurs mains, renforçant leurs slogans: «Nos établissements ne manquent pas de police, donnez de l'argent, des professeurs, des livres» ont-ils crié et exigé des financements pour des écoles ouvertes, pas pour des policiers et des expulsions.

Des rassemblements similaires ont eu lieu dans de nombreuses autres villes du pays. À Thessalonique, le rassemblement d'étudiants a été violemment attaqué injustifiablement par la police. Le KKE a condamné l'attaque et a exigé la libération de tous les étudiants arrêtés.

Dans son déclaration sur le sujet, le Comité central de la KNE souligne: «Si le gouvernement croit qu'il va se débarrasser des étudiants et de leurs justes revendications, il se moque profondément! Ils n'ont pas dit leur dernier mot! Ils poursuivront résolument la lutte pour des universités ouvertes, publiques et libres, qui favoriseront l'apprentissage et la recherche pour le bénéfice du peuple et non pour l'activité commerciale et les investissements de quelques-uns, pour des universités de la liberté académique et de la recherche et non de la répression et de l'autoritarisme! ».

 

Students Demostration