Liens vers les pages web anciennes du KKE

Les sites internationaux du KKE sont déplacés progressivement à un nouveau format de page. Vous pouvez trouver les versions anciennes des pages déjà mises à jour (avec tout leur contenu), en suivant ces liens.

Rassemblement électoral central du KKE à Athènes

La force et l’espoir du peuple est un KKE fort partout

Un message d'optimisme pour le renforcement décisif du KKE dans la triple bataille électorale du 26 mai a été envoyé par des milliers de travailleurs, de travailleurs indépendants et de jeunes qui ont participé au rassemblement électoral de masse du Parti le 22/5 au centre d'Athènes sur la place Syntagma, en face du Parlement grec.

Le SG du CC du KKE, Dimitris Koutsoumpas, a prononcé le discours principal;  Marko Ritso, le SG du CC du PC (Italie) a salué le rassemblement, ainsi que les membres suivants du CC du KKE: Nikos Sofianos, candidat à la mairie d'Athènes et Yannis Protoulis, candidat à la présidence de la région de l'Attique, les candidats aux élections européennes Costas Papadakis, Lefteris Nicolaou et Semina Digeni.

Dans son discours, le SG du CC du KKE a dénoncé la politique antipopulaire et anti-ouvrière du gouvernement de SYRIZA: la diminution des conquêtes sociales, la lourde imposition du peuple, la réduction des dépenses sociales, les privilèges accordés au grand capital, le coup porté au droit de grève, la participation active du pays aux projets des unions impérialistes de l'OTAN, de l'UE et des États-Unis.

D. Koutsoumpas a également condamné la politique des autres partis bourgeois, de la ND, de KINAL, qui servent les mêmes intérêts de classe que SYRIZA, et a appelé la jeunesse à soutenir le KKE afin de faire descendre de la troisième place l’Aube dorée fasciste.

 

 

Le SG du KKE du KKE, parlant de la proposition politique du KKE, a souligne, entre autres:

« En Grèce et partout dans le monde, il y a deux patries qui sont en conflit sans cesse. D'un côté, c'est la patrie de la classe ouvrière, du peuple grec, qui construit par ses efforts tout ce que nous voyons aujourd'hui dans ce pays. De l’autre côté, c’est la patrie d’une poignée d’exploiteurs - parasites, qui, sans rien offrir, accumulent toute la richesse, et qui, lorsque cela les arrange, transfèrent leurs entreprises dans d’autres « patries », leurs navires arborent d’autres drapeaux étrangers, parce que cela est dans leurs intérêts. SYRIZA - ND et les autres partis nourrissent par leur politique la « patrie » de tous ceux.

La Grèce et l’Europe des peuples, de la solidarité et de la coopération ne peuvent être que la Grèce et l’Europe du socialisme; avec le désengagement des alliances impérialistes de l'OTAN et de l'UE, les peuples de tous les pays ayant entre leurs mains le pouvoir et la richesse qu'ils produisent. C'est pourquoi la Grèce de la pluralité ne peut pas être réalisé par aucun gouvernement antipopulaire, quel que soit son nom, quel que soit l’origine de ceux qui l’appartient.

La Grèce de la pluralité ne peut arriver que par la lutte de la pluralité, des ouvriers, des paysans, des professionnels, de leur alliance qui balayera le capital et son pouvoir. Afin de renforcer cette perspective aujourd'hui, afin de renforcer l'opposition populaire-ouvrière face aux gouvernements antipopulaires et leurs assistants, afin de réunir des forces dans le conflit quotidien avec les gouvernements antipopulaires et le capital, notre peuple a besoin d'un KKE beaucoup plus fort partout (...)

Venez marcher ensemble, prenez place aux côtés du KKE. Parce que le KKE a un plan pour aujourd'hui et pour demain. Son Programme subversif éclaire la voie à une organisation différente de la société et de l’économie, le peuple étant au pouvoir et le véritable propriétaire de la richesse qu’il produit. Parce qu'aujourd'hui cela est progressiste et moderne. La Grèce de la pluralité est la Grèce du socialisme!

Nous avançons avec notre juste cause, notre force, notre cœur. Avec le KKE!

POUR UNE GRANDE VICTOIRE DU PEUPLE, AVEC UN KKE FORT PARTOUT!